Rechercher
Rechercher par Type

Management du développement durable

  • Imprimer
  • Envoyer un e-mail
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • Pin it

Pour affronter efficacement les défis d’aujourd’hui et de demain, Air France s’est dotée d’une organisation reflétant les diverses problématiques du développement durable et d’outils dédiés.

La Direction Environnement et Développement durable est composée de deux services :

. L’Environnement : Ce service met en œuvre la politique pour l’activité aérienne et assure une animation transversale des différentes directions pour les activités au sol à travers un réseau de correspondants. Il peut également assurer le rôle de conseil et de support pour la mise en place des démarches environnementales, de relayer tout événement majeur en matière d’environnement et, si besoin, d’appliquer les dispositifs de gestion de crise prévus.

. Le Développement durable : Ce service définit et anime la politique de développement durable. Elle assure le reporting développement durable réglementaire pour Air France-KLM.

Dans les autres directions, il existe systématiquement un responsable QSE (Qualité-Sécurité-Environnement) avec des correspondants pour chacune de ces fonctions.

Les Directions du développement durable d’Air France et de KLM en définissent la politique et garantissent sa mise en oeuvre dans chaque compagnie.

La prise en compte et le pilotage du développement durable sont présentés dans le schéma d’organisation général ; un directeur général adjoint membre du Comité Exécutif est en charge de ce domaine chez Air France.

Outils de reporting

Depuis 2006, Air France collecte et consolide l'ensemble des indicateurs environnementaux et sociaux au travers de l'outil de reporting OSYRIS (Operational System for ReportIng on Sustainability), progiciel de la société française ENABLON.

Depuis l'exercice 2007-08, les indicateurs sociaux et environnementaux sont vérifiés par l’un de ses deux commissaires aux comptes selon la norme ISAE 3000 avec une assurance raisonnable pour les émissions de CO2 et une assurance modérée pour les autres indicateurs.