Rechercher
Rechercher par Type

Optimiser la performance environnementale de nos produits et services

  • Imprimer
  • Envoyer un e-mail
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • Pin it

Air France développe l’eco-conception pour optimiser la performance environnementale de ses produits et services, mais pas uniquement. En tant qu’entreprise responsable,  elle cherche également à créer de la valeur sociale à travers son offre de service.

Les produits servis à bord font l’objet d’une attention particulière, et la réduction de l’impact environnemental ne doit dans aucune manière détériorer la qualité des produits offerts, elle doit au contraire les améliorer.

Afin d’agir efficacement,  le produit est considéré sur l’ensemble de son cycle de vie. L’entreprise s’est engagée dans un  changement profond qui impacte ses processus de création et de conception des produits qui  fait appel à des compétences nouvelles et  des méthodes adaptées comme l’analyse de cycle de vie. 

Air France a ainsi développé en coopération avec  des  experts en eco-conception et innovation une formation nouvelle qui réponde à ses besoins spécifiques. Cette formation totalement transversale implique l’ensemble des métiers et acteurs clés de la chaîne de service : de la R&D aux achats,  le service en vol, sans oublier la phase de  traitement de fin de vie des produits.

Plusieurs produits ont été ainsi développés selon cette méthode. Tous sont issus d’un travail collaboratif entre les équipes d’Air France et ses partenaires industriels proposant de nouveaux matériaux allégés et offrant des propriétés de recyclage ou réutilisation.  

 

Le nouveau fauteuil court courrier offre désormais un impact environnemental réduit grâce à un allègement significatif du poids qui passe à 9,1 kg, soit 5,4 kg de moins par place qu'un siège classique, permettant  ainsi une économie de 2,4 millions d’euros de carburant et une réduction annuelle de 5300 t de CO2. Son assise innovante et très confortable permet de s’affranchir de la fonctionnalité d’inclinaison du dossier et préserve ainsi l’espace du client assis derrière. Il facilite également l’accès aux personnes handicapées. 
En résumé, cette nouvelle approche de conception des produits est une triple réussite, économique, écologique et commerciale qui offre d’une part une plus value pour le client, et présente d’autre part une amélioration de la performance environnementale du produit.

 



Dans un autre registre, les bouteilles de vin servies en cabine Voyageur à bord des vols long courrier sont désormais proposées en PET, matière spécialement développée  pour garantir  la qualité  de conservation et  gustative du vin. Ce nouveau matériau répond, par son  aspect visuel qualitatif, aux exigences de notre image de marque.

Bien accueillie par nos clients Voyageurs, cette bouteille permet d'économiser 2000 t de CO2 par an

L’entreprise met également l’accent sur son engagement sociétal en choisissant des fournisseurs du secteur adapté. Dans des nombreux domaines comme le lavage des couvertures, le traitement des questionnaires de satisfaction ou encore en sélectionnant un vigneron qui emploie des salariés d'un Centre d'Aide par le travail,  Air France cherche à favoriser l’emploi des salariés handicapés et créer ainsi de la valeur sociale. 
Ce ne sont que  quelques exemples de notre coopération et implication dans la relation  avec  nos fournisseurs.  

A travers ses actions, son ancrage dans le territoire français et son engagement sociétal,  Air France participe à la création de valeur étendue sociale et environnementale et propose à ses clients des produits qui sont en adéquation avec son engagement d’entreprise responsable.

L’analyse de cycle de vie

 

L'analyse de cycle de vie : un outil d’arbitrage pour aider la Compagnie à faire le bon choix.  Avant de faire le choix d’utiliser des matériels lavables ou jetables, Air France a procédé à une analyse d’impact environnemental complète appelée «analyse de cycle de vie» en prenant pour son étude le plateau repas long courrier.

Le résultat est sans appel, les émissions de CO2 sont beaucoup plus faibles pour un objet en plastique léger et incinéré que pour un objet classique bien plus lourd, lavé et réutilisé.  (L’incinération est une procédure obligatoire,  en raison d’une  réglementation  sanitaire  très stricte  qui nous oblige  à brûler tous objets ayant été en contact avec des produits alimentaires en provenance de l’étranger).

1kg gagné à bord d'un avion permet d'économiser plus de 80 tonnes de CO2 par an.  Il faut donc en priorité réduire le poids des produits.

En résumé, Air France investit pour réduire efficacement l’impact environnemental des produits en agissant le plus en amont possible grâce à la démarche d’eco-conception.  Cette démarche nécessite des compétences nouvelles et la mise en place de nouveaux outils d’évaluation.