Rechercher
Rechercher par Type

Environnement et Climat

  • Imprimer
  • Envoyer un e-mail
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • Pin it

La contribution du groupe Air France-KLM au changement climatique consiste principalement dans les émissions de gaz à effet de serre produites par les moteurs de ses avions.

Le changement climatique est l’un des plus grands défis environnementaux auxquels la planète est confrontée. Alors que la contribution de l’aviation aux émissions de gaz à effet de serre d’origine humaine est d’environ 2 %, elle progresse néanmoins de façon mécanique, en raison de la croissance continue du transport aérien.

À ce défi mondial, une réponse efficace doit être mondiale. Une avancée sans précédent a été réalisée en octobre 2010 à Montréal où 174 pays de l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI) ont adopté une résolution comprenant un objectif de limitation des émissions de CO2 du secteur, première étape vers un accord sectoriel à l’échelle internationale.
Acteur majeur de ce combat, Air France-KLM continue à agir pour mobiliser le secteur et prend toute sa part à l’effort collectif en agissant vigoureusement pour réduire ses émissions de CO2, notamment par son Plan Climat et sa flotte moderne, en renouvellement permanent, ou en contribuant au développement de biocarburants durables qui réduiront aussi sa dépendance aux énergies fossiles.

Outre les émissions de CO2, les principaux impacts environnementaux des compagnies aériennes sont le bruit, les émissions gazeuses locales, la consommation d’énergie et d’eau, et la production de déchets.

Grâce à des solutions novatrices, Air France et KLM progressent dans la réduction de ces impacts au-delà des exigences réglementaires. En dépit de la crise économique, le groupe a poursuivi en 2010 la modernisation de sa flotte, réduisant ainsi le bruit, principale nuisance pour les riverains des aéroports. Pour limiter ses consommations d’énergie au sol, il recourt aux véhicules électriques et à de nouveaux bâtiments aux normes environnementales élevées. En s’impliquant, depuis la naissance des projets jusqu’à l’optimisation de la fin de vie des avions, le groupe met en œuvre les principes de l’éco-conception.

Air France-KLM mobilise l’engagement et l’initiative de ses collaborateurs et implique ses fournisseurs dans la mise en œuvre d’actions innovantes dans le domaine de l’environnement.