Rechercher
Rechercher par Type

Comment se calcule la recette unitaire

  • Imprimer
  • Envoyer un e-mail
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • Pin it

En bref

La recette unitaire d'Air France sur long-courrier et sur moyen-courrier a très longtemps été l'une des plus hautes de l'industrie.

Depuis quelques années, il est devenu très difficile de la faire croître, du fait de l'augmentation drastique des capacités de nos concurrents, d'un pétrole à prix bas (notamment depuis fin 2014) et des évolutions du comportement client, de plus en plus opportuniste.

Le ralentissement général de l'économie, ainsi que les crises locales de différentes natures ont également contribué à rendre cette croissance très difficile.

Pour maintenir ou limiter la chute de la recette unitaire d'Air France, il faut être bien positionné en matière d'offre commerciale par rapport à nos concurrents. Ceci nous permet d'avoir le potentiel de passagers nécessaires pour utiliser au mieux les outils du Revenue Management et de maximiser ainsi la recette unitaire. Cela nécessite un bon dimensionnement des capacités de notre réseau par rapport à celui de nos concurrents.

 



L’indicateur RSKO (Recette au Siège Kilomètre Offert) ou « recette unitaire » permet de comparer le chiffre d’affaires généré au transport sur les lignes opérées, quelle que soit la ligne. Une ligne aérienne se caractérisant par la distance en kilomètres qui sépare le point d’origine au point de destination, ainsi que le nombre de sièges offerts, le produit de ces deux caractéristiques donne le « siège kilomètre offert » ou « SKO ».

La RSKO d’une ligne, c’est donc le rapport du chiffre d’affaires au transport sur les sièges kilomètres offerts (SKO) sur la ligne. Il est ainsi possible de définir une RSKO pour chacune des lignes opérées et de comparer la recette générée sur chacune des lignes à partir d’un même point d’origine. En conséquence, l’indicateur RSKO est utilisé pour pouvoir comparer entre elles les recettes générées sur chacune des lignes Air France en fonction de l’offre proposée par Air France (nombre de sièges*nombre de kilomètres). La Recette unitaire est mise en regard du Coût unitaire et cette comparaison permet d’évaluer la rentabilité d’une ligne.

Les données brutes et les données corrigées des effets change

45 % du chiffre d’affaires au transport étant soumis aux variations de change (émission en devise étrangère), le suivi des évolutions de la recette est fait à la fois en données brutes et en données corrigées des effets change. La correction des effets changes consiste à neutraliser la recette des variations purement liées aux fluctuations des devises étrangères par rapport à l’euro.

 

Long courrier

RSKO année N (€)

RSKO brute année N-1 (€)

Evolution brute R/R

RSKO corrigé du change année N-1 (€)

Evolution corrigée du change R/R

2013

0,0595

0,0605

-1,6%

0,0593

0,3%

2014

0,0574

0,0595

-3,5%

0,0586

-2,0%

2015

0,0585

0,0574

2,0%

0,0611

-4,2%

 

Moyen courrier

RSKO année N (€)

RSKO brute année N-1 (€)

Evolution brute R/R

RSKO corrigé du change année N-1 (€)

Evolution corrigée du change R/R

2013

0,1026

0,1004

2,2%

0,0992

3,4%

2014

0,1009

0,1026

-1,7%

0,1018

-0,9%

2015

0,1024

0,1009

1,5%

0,1047

-2,1%

 

Court courrier

RSKO année N (€)

RSKO brute année N-1 (€)

Evolution brute R/R

RSKO corrigé du change année N-1 (€)

Evolution corrigée du change R/R

2013

0,0992

0,0968

2,4%

0,0967

2,6%

2014

0,1035

0,0992

4,3%

0,0991

4,4%

2015

0,1119

0,1035

8,1%

0,1038

7,7%

 

Compagnie AF

RSKO          année N (€)

RSKO brute année N-1 (€)

Evolution brute R/R

RSKO corrigé du change année N-1 (€)

Evolution corrigée du change R/R

2013

0,0687

0,0694

-1,0%

0,0684

0,5%

2014

0,0667

0,0687

-3,0%

0,0679

-1,8%

2015

0,0678

0,0667

1,7%

0,0702

-3,4%

Le Yield (Recette au passager kilomètre transporté)

L’indicateur Yield permet de comparer le chiffre d’affaires généré au transport par rapport au trafic transporté sur les lignes opérées, quelle que soit la ligne. Le trafic sur une ligne se caractérisant par la distance en kilomètres qui sépare le point d’origine au point de destination, ainsi que le nombre de passagers transportés, le produit de ces deux caractéristiques donne les « Passagers Kilomètres Transportés » ou « PKT » également appelé trafic.

Le Yield d’une ligne, c’est donc le rapport du chiffre d’affaires au transport sur le trafic de cette même ligne. Il est donc possible de définir un Yield pour chacune des lignes opérées et de comparer la recette générée sur chacune des lignes à partir d’un même point d’origine. En conséquence, l’indicateur Yield est utilisé pour pouvoir comparer la recette générée sur chacune des lignes Air France en fonction du nombre de passagers effectivement transportés.

Le coefficient de remplissage

Le coefficient de remplissage est le rapport du trafic sur le nombre de sièges kilomètres offerts et permet de comparer le ratio d’occupation de lignes entre elles.