Rechercher
Rechercher par Type

Évolution de la flotte Air France

  • Imprimer
  • Envoyer un e-mail
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • Pin it

En bref

Une montée en gamme de l’expérience clients grâce à un réaménagement des cabines

Un choix d’avion moyen-courriers moins gourmands en énergie

Des avions long-courriers dernière génération

 


Les faits

 Flotte en service au
1er JUILLET

2011

2012

2013

2014

2015

2016

CARGO

 

 

 

 

 

 

Boeing 747-400 Cargo

3

3

3

2

 

 

Boeing 777 Cargo

2

2

2

2

2

2

TOTAL CARGO

5

5

5

4

2

2

PASSAGE

 

 

 

 

 

 

Long-courrier

 

 

 

 

 

 

A380-800

6

8

8

10

10

10

Boeing 747-400

10

7

7

7

5

 

Boeing 777-300ER

34

37

37

37

39

43

Boeing 777-200ER

25

25

25

25

25

25

A340-300

16

13

13

13

13

9

A330-200

15

15

15

15

15

15

A350-900/1000

 

 

 

 

 

 

Boeing 787-9

 

 

 

 

 

 

TOTAL LONG-COURRIER

106

105

105

107

107

102

Moyen-courrier

 

 

 

 

 

 

A319-ER

4

 

 

 

 

 

A321

24

25

25

25

21

20

A320

57

60

52

45

45

43

A319

39

41

41

41

38

38

A318

18

18

18

18

18

18

TOTAL MOYEN-COURRIER

142

144

136

129

122

119

Régional

 

 

 

 

 

 

EMB-190

10

10

10

10

10

10

CRJ-1000

7

13

13

13

14

14

F-100

5

 

 

 

 

 

CRJ-900

1

 

 

 

 

 

EMB-170

10

15

16

16

16

14

CRJ-700

15

15

15

13

13

11

EMB-145

26

23

19

16

17

16

CRJ-100

15

13

5

4

 

 

EMB-135

4

3

1

2

 

 

ATR-72

 

 

10

11

10

10

ATR-42

 

 

13

13

13

12

TOTAL REGIONAL

93

92

102

98

93

87

TOTAL PASSAGERS

346

346

348

338

324

310

Total Flotte Air France en service (y compris cargo, hors Transavia et hors CityJet-VLM

351

351

353

342

326

312



Les 5 constructeurs de la flotte Air France

 

  • Airbus (A)
  • Boeing
  • Bombardier Canadair Jet (CRJ)
  • Embraer (EMB)
  • Avions de transport Régionaux (ATR)

 

 

Commentaires

La flotte Air France est principalement consacrée à l’activité passage (310 avions + 2 avions Cargo)

Le choix des avions se fait en fonction de différents critères : coûts d'exploitation (maintenance, consommation de carburant, etc.) capacité d’aménagement de la cabine, empreinte environnementale, consommation de carburant, coût d’acquisition, etc. Les commandes d’avions et leurs livraisons sont conditionnées par la stratégie de développement de la compagnie, les orientations réseau ainsi que les marges de manœuvre financières permettant ou non d’investir. Les choix de flotte et de configuration des cabines influencent fortement l’évolution de l’indicateur SKO, qui permet de comparer les offres proposées par les différentes compagnies.

Focus : les avions sur le marché

Le marché de l’aviation est dominé par Boeing et Airbus, qui se disputent les secteurs des avions cargo, long-courrier et moyen-courrier. Bombardier, Embraer et ATR  proposent des avions de moindre capacité, sur le secteur régional ou court-courrier. Air France possède des avions de ces cinq avionneurs, qui sont principalement de deux types :

  • Les avions à fuselage large, ou gros-porteurs (wide body aircraft) : la largeur du fuselage est comprise entre 5 et 6 m. Ils sont utilisés dans le transport de fret commercial (activité Cargo) et, pour le transport de passagers, dans les vols long-courrier.  Ils sont aussi appelés avions bicouloirs, puisque la cabine comporte deux couloirs de part et d’autres desquels sont disposés les sièges passagers (entre 7 et 10 sièges par rangée). La capacité de ces avions varie de 200 à 850 passagers, selon les classes de voyage choisies par la compagnie. Chez Air France, il en existe 4 : Première, Business, Premium Economy, Economy.

  • Les avions à fuselage étroit (Narrow-body aircraft) ou  monocouloirs (Standard bodies) : la largeur de la cabine est comprise entre 3 et 4 m. Cette dernière comporte un seul couloir, avec 2 à 6 sièges par rangée, disposés de part et d’autre du couloir. Ils peuvent embarquer entre 50 et 200 passagers. Ces avions sont utilisés pour les transports court-courriers (régionaux) et moyen-courriers.  Chez Air France, ne sont opérés actuellement que des  avions de la famille Airbus A320, les Boeing 737, les Embraer (brésiliens), les Bombardier (canadiens) et les ATR (franco-italiens) étant opérés par les filiales (Transavia pour les 737, HOP ! pour les autres constructeurs).

 


Ces trois derniers avionneurs fournissent aujourd’hui  au groupe  Air France des avions de petite capacité (entre 50 et 100 passagers dans les versions retenues), d’une autonomie comprise entre 2500 et 3000 km, utilisés sur les vols régionaux :

  • des  jets motorisés par turboréacteurs (Embraer, Bombardier),
  • des avions à hélices motorisés par turbopropulseurs (ATR). 

 


Plus rapides, mais aussi plus gourmands en kérosène, les turboréacteurs ont été privilégiés dans les années 90. Au début des années 2000, l’augmentation du prix du pétrole a relancé les turbopropulseurs, moins rapides mais moins gourmands en carburant. Principal constructeur de turbopropulseurs, ATR met en service en 2010 les ATR 42 / 72, présents chez Air France dès 2013.




Air France souhaite redonner au long-courrier un rôle moteur, grâce à une compétitivité retrouvée et à l’amélioration de l’expérience voyage. Entre 2016 et 2020, la flotte augmentera quasiment de 2 avions par an, pour passer de 102 à 109 avions, dont des B787 et des A350, des avions de nouvelle génération,  proposant  une capacité entre 250 et 400 sièges, et offrant un confort passager accru (plus d’espace personnel, sièges plus larges, hublots plus grands, meilleure ambiance cabine).

Sur les avions actuels, le réaménagement des cabines a débuté : 37 % de la flotte long-courrier est équipée de nouveaux fauteuils fin 2015 (objectif : 51 % fin 2016), et la connectivité wifi est prévue sur toute la flotte en 2017. L’indice de satisfaction client a déjà augmenté de 16 points pour la cabine Business Best long-courrier.

Le réseau court et moyen-courrier voit lui aussi  une montée en gamme de l’offre client : nouvelles cabines pour les A319 en 2015, et pour les A320 en 2016.