Rechercher
Rechercher par Type

Résultats annuels comparés 2015

  • Imprimer
  • Envoyer un e-mail
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • Pin it

EN BREF

Delta Airlines, Lufthansa Group et IAG ont publié récemment leurs résultats annuels 2015. L’occasion de comparer les résultats annuels 2015 du Groupe Air France-KLM avec ceux de compagnies de taille et de réseau similaires.

En 2015, le groupe Air France a connu une croissance de son chiffre d'affaires de 3%, en ligne avec celle de ses concurrents.

L'amélioration de notre résultat d'exploitation est beaucoup plus modeste que celle des autres compagnies.

Air France a augmenté ses investissements de 24% par rapport à 2014. Le montant des investissements de nos concurrents ou partenaires reste cependant bien supérieur aux nôtres. En effet, leurs excellents résultats opérationnels leur ont permis de consacrer plus de cash à leurs investissements, et donc d'investir dans leurs produits. Pour rappel, le groupe Air France a besoin d'investir 1,5 milliards d'euros pour accompagner la réalisation du plan Perform 2020.

La forte pression concurrentielle qui s'est confirmée en 2015, les coûts unitaires restent la préoccupation majeure de l'ensemble des compagnies aériennes. La maitrise de ces coûts unitaires sera une priorité en 2016.






Les chiffres commentés

Comparaison des chiffres d’affaires

 

  • Le chiffre d'affaires du groupe Air France croît de 3% par rapport à 2014, et ce malgré l'impact des attentats parisiens (estimé à 120 M€) ;
  • Pour IAG, l'augmentation est de 13%, ce qui s'explique principalement par la poursuite de la consolidation du groupe, avec l’intégration de Aer Lingus en août 2015 (suite à celle de Vueling en avril 2013).


Comparaison des EBITDA

 

  • L'EBITDA dégagé par nos concurrents leur permet d'investir davantage.


Comparaison des résultats d’exploitation

 

  • Pour l'ensemble du transport aérien, la tendance est à une très nette augmentation des résultats en 2015.
  • Le résultat d'exploitation du groupe Air France augmente de  + 339 M€ par rapport à 2014. L'amélioration doit se poursuivre afin d'atteindre un résultat de plus de 740M€ en 2017.
  • Nos concurrents dégagent des profits nettement supérieurs aux nôtres. Notre partenaire Delta Airlines réalise une amélioration record (> 5,5Mds $) pour un chiffre d'affaire stable.


Comparaison des résultats nets

 

  • Depuis 2011, pas de dividendes distribués par AFKL compte tenu des résultats du groupe.
  • LH en a versé au titre de 2011 et de 2013 ; elle en versera également pour 2015.
  • Depuis sa création en 2011, IAG n'a pas versé de dividendes, mais a utilisé une partie de ses résultats pour se développer (par ex : rachat d'Aer Lingus). Le groupe en versera au titre de 2015.
  • Delta a versé des dividendes chaque année.


Comparaison des investissements bruts

 

  • Le groupe Air France a vu ses investissements croître de 24% par rapport à 2014.
  • Mais cela est insuffisant pour assurer le niveau de croissance prévu dans le plan Perform. C'est pourquoi nous devons impérativement améliorer notre résultat d'exploitation.
  • Grâce au cash dégagé par leurs opérations, nos concurrents ont un niveau d'investissement deux fois supérieur au nôtre.
  • L’amélioration des résultats 2015 s’explique par trois facteurs :
  • la baisse de nos coûts (hors fuel)
  • la baisse du prix du carburant
  • la dynamique du trafic et de la demande, ainsi que les résultats de la maintenance et de Servair.


Début 2015, le prix du baril oscillait entre 50 et 70$ ; ce n’est que sur le 2ème semestre que nous avons bénéficié à plein de la baisse du prix du carburant :

  • prix moyen entre 30 et 50$ le baril
  • moindre « pénalisation » de nos anciennes couvertures carburant


Il faut enfin noter une forte corrélation entre le prix du carburant et le prix des billets : dans un contexte de surcapacité, les compagnies aériennes n’hésitent pas à « rendre » une partie de la baisse du prix du fuel à leurs clients.